Rapports d'activités

Communiqué financier sur les comptes consolidés de BOA GROUP 2016

Le système bancaire a connu un ralentissement général à la fois en Afrique de l’Ouest et en Afrique de l’Est, plus particulièrement au Kenya, en période pré-électorale, où le système bancaire subit un « crédit crunch » suite à une nouvelle réglementation encadrant les taux d’intérêts sur les crédits à un taux maximal de 14 % et de 7 % sur les dépôts.

La diversification de notre Groupe sur plusieurs pays, combinée à des gestions proactives des crises, nous a permis d’afficher des performances honorables pour l’exercice 2016.

Avec des créances sur la clientèle en progression de près de 9 % à 3,8 milliards d’euros, et un niveau de dépôts sur la clientèle à 5 milliards d’euros en hausse de 7 %, le coefficient de transformation s’est légèrement amélioré passant de 75 % en 2015 à 76 % en 2016.

© 2017 GROUPE BANK OF AFRICA Tous droits réservés.

Site By